De Meo fier des progrès de Renault et d’Alpine : « Proche des trois premiers »

Le PDG de Renault, Luca de Meo, se réjouit que le motoriste français soit toujours impliqué dans le projet de Formule 1. Pour le moment, Alpine semble avoir une voiture solide, bien que l’équipe ne soit pas en mesure de maximiser les points en raison de problèmes de fiabilité. De Meo pense même que l’écurie est proche du trio de tête. L’Italien veut préparer une équipe pleine de vainqueurs, même s’il sait lui-même que ce n’est pas encore une garantie de succès.

Fernando Alonso a montré le potentiel de l’A522 lors du week-end du Grand Prix en Australie. L’écurie de course française a beaucoup changé pour rendre cela possible. « Nous nous sommes beaucoup améliorés et nous avons fait appel à une équipe de direction solide, avec Otmar Szafnauer », a déclaré De Meo dans Le Journal de l’Automobile† ‘Nous avons un plan à long terme. Nous voulons gagner une course dans les 100 Grands Prix. Nous sommes déjà proches des trois premiers. Mais même si vous avez de bonnes chances de gagner, vous avez besoin de beaucoup de chance. Vous voyez cela, par exemple, avec le Paris Saint Germain en Ligue des champions.

De Meo : « Je voulais garder Renault en F1

En 2020, l’Italien engage Renault. Puis il y a eu des rumeurs selon lesquelles le motoriste français arrêterait son aventure en Formule 1. De Meo était un farouche opposant à cette idée. « Quand je suis arrivé, on m’a dit que Renault quittait le sport. Ils ont su se construire une belle histoire dans le sport depuis quarante ans. J’étais fortement contre cela. Je n’ai jamais voulu creuser la tombe de la Formule 1 de Renault.

En 2005 et 2006, Renault a connu ses années de gloire en remportant deux fois les deux championnats. Fernando Alonso est devenu au fil des ans le champion du monde de l’écurie de course française. Parce que Renault est toujours connecté au sport, il est désormais aligné avec Red Bull Racing, Mercedes et Ferrari. « Nous sommes les seules équipes à construire toutes les pièces de la voiture nous-mêmes. Les gens peuvent voir cela comme de l’argent gaspillé, mais la compétitivité du sport est fondamentale pour notre marque », a déclaré De Meo.

Lire aussi

L’actualité Formule 1 la plus lue

Plus de nouvelles

Perrine Lane

"Passionné de voyages indépendant. Amateur de bacon sympathique. Résolveur de problèmes passionné. Férus du Web. Créateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.