gagne Ager, quel bon Gasslitter

A Zinal, la tyrolienne domine, avec Estelle Alphand deuxième au milieu du domaine de la Wunderteam. Septième place pour Tessa Worley et juste en dehors du top dix une belle remontée pour la Sud-Tyrolienne de 25 ans, malmenée par les blessures et exclue de l’équipe nationale, mais déjà la meilleure bleue au premier rendez-vous avec la vitesse.

Le premier super-g de la Coupe d’Europe féminine 2021/22 parle autrichien, avec un poker touché par la Wunderteam pour ouvrir l’étape à Zinal qui a débuté avec 24 heures de retard, après l’annulation de la course-1 mercredi (avec la tentative de jouer deux aujourd’hui dans quelques heures).

Christina Ager domine sur la neige suisse, avec la Tyrolienne de 26 ans (fraîche du déplacement à Lake Louise pour l’ouverture de la vitesse en CdM) qui va prendre son sixième succès dans le circuit continental, où elle ne s’était pas réjouie depuis Décembre 2018 à Kvitfjell, en plein super-g, avec 42 centièmes d’avance sur Estelle Alphand, la seule capable de briser le monopole rouge et blanc, étant donné qu’Elisabeth Reisinger est troisième à +0″48, Vanessa Nussbaumer quatrième à 6 dixièmes et Sabrina Maier cinquième, avec 68 cents d’affichage.

Une Suède qui place également Jonna Luthman, sixième à 72 centimes, tandis que la France a pu compter sur Tessa Worley, désireuse de se tester dans la discipline avant les courses de Sankt Moritz (samedi et dimanche), en fin de septième à 86. cents d’avance sur sa compatriote Esther Paslier, qui aurait dû conquérir le dernier dossard disponible dans la maison transalpine rien que pour le super-g du CdM en Engadine.

Le top dix est fermé par l’Autrichienne Absmann et la première Suissesse, Jasmina Suter, mais à un centième de la 10e place, à 1 »17 de la gagnante, voici une très bonne Verena Gasslitter, meilleure bleue après une énième reprise post-opératoire du mois de février dernier dans le péroné, suite à la chute dans la descente de la Coupe d’Europe à Crans-Montana, Hors des cadres de l’équipe nationale, le Sud-Tyrolien de 25 ans a été immédiatement convoqué pour ce premier rendez-vous de vitesse et n’a pas déçu, précédant Giulia Albano, qui a remporté une belle 16e place (1 « 59 l’écart), Ilaria Ghisalberti qui également en super-g confirme sa progression et est 19e à 1 » 88, avec Elisa Schranzhofer (28 ^ à 2 « 53), Héloïse Edifizi (29^ à 2″61) et Carlotta Welf, 30e à 2″85, d’autres bleues aux points.

Teresa Runggaldier a été exclue du top 30, avec plus de 3 secondes et demie de retard, tout comme Alice Calaba (qui était la dernière des 13 Italiennes avec le dossard 61), tandis que Sofia Pizzato (qui en avait 1), Elena Dolmen puis Carlotta Da Canal, Vittoria Cappellini et Monica Zanoner, qui viennent de rentrer aujourd’hui après presque un an de la terrible blessure subie à l’entraînement sur la même neige que Zinal.

Albain Forestier

"Nerd passionné d'alcool. Entrepreneur d'une humilité exaspérante. Spécialiste des médias sociaux. Organisateur primé. Amoureux général de Twitter. Spécialiste de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.