« La F1 revient en Afrique du Sud en 2024, Spa et Monaco en bascule »

Avec un calendrier de 23 courses, dont beaucoup sont déjà complets, la Formule 1 attire de plus en plus l’attention et de plus en plus de candidats attendent une place. Selon les dernières rumeurs, la Formule 1 reviendrait en Afrique du Sud en 2024, avec la France, la Belgique et Monaco en bascule.

Le calendrier de Formule 1 pour cette année comptait 23 courses, mais grâce à la disparition du Grand Prix de Russie, ce compteur est actuellement à 22. Mais l’intention est que cette course soit prise en charge, avec le Qatar et Singapour – accueillant une deuxième course – étant en pole position, les rapports généralement bien informés Automobile, moteur et sport.

Lire aussi : Brown : « La course de Las Vegas met la pression sur Monaco »

Ils savent aussi que l’Afrique du Sud organisera un autre Grand Prix en 2024. En conséquence, la Formule 1 reviendrait sur le continent africain pour la première fois depuis 31 ans, où le circuit de Kyalami devrait devenir le théâtre d’une course de Formule 1. Le problème avec cela est que le calendrier de Formule 1 peut avoir un maximum de 24 courses selon les règles actuelles. L’année prochaine, le Grand Prix de Chine reviendra au calendrier et avec l’arrivée des Grand Prix de Las Vegas et du Qatar, le nombre de courses dépasse déjà le maximum.

Les circuits traditionnels doivent craindre

Cela signifie également qu’il y a un certain nombre de courses sur la balançoire. Certains pays hôtes ont un contrat qui expire cette année, dont la France, la Belgique et le Mexique. Selon Automobile, moteur et sport La France serait alors la première à perdre sa place au calendrier. Ce ne serait pas tout à fait surprenant, compte tenu des problèmes logistiques autour du Paul Ricard, qui ont également entraîné peu de courses spectaculaires.

Le patron de la Formule 1, Stefano Domenicali, a récemment prévenu que les circuits traditionnels n’auront plus automatiquement de place au calendrier. Avec de plus en plus de nouveaux emplacements au calendrier, il y a de fortes chances que certains de ces circuits soient obligés de céder la place. Spa-Francorchamps, qui a récemment fait l’objet d’une importante rénovation pour les courses d’endurance moto, devrait également être concerné. Ils ont, savent Automobile, moteur et sportOn leur a dit qu’ils devaient rénover le paddock et le top F1 veut également voir une sécurité améliorée à Eau Rouge et Blanchimont.

Lisez aussi: Liberty voit les chances d’un pilote de F1 américain augmenter avec le GP à Las Vegas

Autre course traditionnelle qui peut avoir à craindre pour sa place au calendrier, Monaco. Cette race jouit depuis longtemps de privilèges uniques. De cette façon, l’organisation a besoin de beaucoup moins frais d’hébergement payer à la Formule 1 et le top F1 n’aimerait pas qu’ils aient leur propre club de paddock et exigent que le parrainage de TAG Heuer soit mis à l’écart, alors que ce n’est pas un sponsor de la F1. Pourtant, la Formule 1 sait aussi que Spa-Francorchamps et Monaco appartiennent à la F1 pour le fan chevronné, ce qui en fait un gros casse-tête pour la Formule 1 pour maintenir l’équilibre du calendrier.

Perrine Lane

"Passionné de voyages indépendant. Amateur de bacon sympathique. Résolveur de problèmes passionné. Férus du Web. Créateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.