La France autorise la combustion de plus de charbon en raison d’une pénurie d’énergie imminente | À PRÉSENT

La France autorise temporairement les producteurs d’énergie à brûler plus de charbon, faute de quoi il pourrait y avoir une pénurie d’électricité. Le gouvernement français a donc relevé les plafonds des centrales à charbon pour les deux premiers mois de l’année.

Le plan a été suggéré en janvier et a maintenant été officiellement mis en œuvre. L’opérateur du réseau national avait déjà mis en garde contre d’éventuelles pénuries d’électricité lorsqu’il fait froid pendant une longue période et que l’énergie éolienne est insuffisante.

Un autre facteur est qu’un nombre inhabituellement élevé de réacteurs nucléaires français sont actuellement arrêtés pour maintenance. Des défauts ont été découverts à la fin de l’année dernière dans une centrale nucléaire près de Poitiers. Certaines canalisations doivent d’abord y être remplacées. Une autre usine a également été fermée parce que le même type de réacteurs y est utilisé.

Il existe encore quelques centrales électriques dans le pays qui produisent de l’énergie en brûlant du charbon. Ils ne peuvent fonctionner qu’un certain nombre d’heures par an, afin de limiter les émissions de CO2. Il a maintenant été déterminé qu’ils peuvent fonctionner pendant environ mille heures au cours des deux premiers mois de cette année. C’est trois cents heures de plus que la limite fixée en 2019.

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.