le premier podium en Coupe d’Europe est une réalité !

Dans la première descente d’Orcières-Merlette, la Fassa de 22 ans est splendide troisième derrière l’imparable Juliana Suter et une grande Alice Robinson. Verena Gasslitter, cinquième, revient également à des niveaux très élevés, également après un millier de blessures.

Jeudi 13 janvier, 11h20

Une vraie renaissance, un an après la terrible blessure de Zinal.

Il avait déjà lancé les signaux avec le premier top dix au niveau continental, dans les deux descentes « à domicile » à Passo San Pellegrino, mais aujourd’hui Monica Zanoner a fait encore plus, en prenant le premier podium de sa carrière en Coupe d’Europe au premier tour. d’Orcières-Merlette (reporté d’hier à cause du vent).

La classe Fassana de ’99 est troisième, dans la première des deux descentes programmées sur les neiges françaises ; seule Juliana Suter, gagnante sur « La VolatA » lors du dernier tour du 21 décembre dernier, la devance de 69 centimes, s’octroyant la quatrième victoire en CE, avec Alice Robinson (meilleur temps au 1er tour) qui part dernière avec le numéro 57 et c’est aussi très effrayant pour le Suisse, qui termine deuxième à + 0 »33.

Mais il y a beaucoup de bleu là devant grâce aussi à une autre athlète qui a redémarré après mille ennuis physiques : Verena Gasslitter, comme Zanoner déjà brillante dans les deux épreuves organisées mardi dernier, est cinquième à 1″02, à un pas de de retour sur le podium près de 5 ans après la victoire dans le super-g à Davos, précédée de 22 centimes par la Française Esther Paslier, quatrième. La Sud-Tyrolienne a terminé centième devant Christina Ager, sixième à 1″03, avec une autre favorite , Delia Durrer, septième à 1″ 17.

Plus loin les autres bleus : pourtant bonne 18e place, 2 »09 de Suter, par Sofia Pizzato, avec des points également Federica Lani, 25e, Sara Allemand et Carlotta Welf, 29e ex aequo, alors qu’elle reste hors du top 30 pour un souffle Alice Calaba, 31e, avec Heloise Edifizi 33^, Giulia Albano 42^, Elena Dolmen 43^ et Vittoria Cappellini 49^, Teresa Runggaldier n’a pas fini à sa place.

Vendredi, la descente en rappel, la quatrième de la saison de Coupe d’Europe féminine.

Descendance féminine Orcières-Merlette 1850 (FRA)

Albain Forestier

"Nerd passionné d'alcool. Entrepreneur d'une humilité exaspérante. Spécialiste des médias sociaux. Organisateur primé. Amoureux général de Twitter. Spécialiste de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.