Lidl passe des batteries à l’hydrogène

Le centre de distribution de l’ouest de la France compte déjà 100 chariots élévateurs fonctionnant à l’hydrogène. C’est 80 pour cent de la flotte du centre-ville. Il ne s’agit pas des camions qui ramassent tout. Ils fonctionnent généralement encore au diesel.

Le passage des batteries à l’hydrogène est remarquable

Il est remarquable que Lidl passe des batteries à l’hydrogène. La technologie des batteries a été beaucoup plus développée, la conduite électrique à batterie est beaucoup moins chère et elle est plus économe en énergie. Mais dehors Le message de Lidl s’avère que les chariots élévateurs à batterie fonctionnent toujours avec une batterie à l’ancienne contenant du plomb. Celles-ci se chargent beaucoup plus lentement que les batteries lithium-ion modernes.

Selon Lidl, cela garantit que les chariots élévateurs à batterie ne peuvent être utilisés que 50 % du temps. Dans un centre de distribution où il y a toujours de l’activité, cela nuit à la productivité. Lidl choisit donc de passer complètement à l’hydrogène.

Hydrogène vert

Pour pérenniser ce projet, l’hydrogène doit être fabriqué avec de l’électricité verte. La société Lhyfe fournit cet hydrogène à partir d’un parc éolien situé à 75 kilomètres du centre de distribution. Du carburant d’origine locale, en d’autres termes, qui dans tous les cas garantit que moins d’infrastructures sont nécessaires pour le transport.

A lire aussi : L’hydrogène pour les voitures est-il l’avenir ou est-ce une technologie dépassée ?

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.