L’Italie vise le top 5 du relais féminin, la France un rappel mais la lutte est ouverte : EN DIRECT d’Anterselva

L’Italie a le même alignement qui a terminé à la sixième place la semaine dernière à Ruhpolding. Vittozzi sera en effet engagé dans la première fraction : nous verrons si la sappadina sera le Dr Jekyll ou Mr Hyde, ou l’excellent athlète vu jusqu’ici dans les relais et qui la semaine dernière a su suivre le rythme d’un certain Mars Roeiseland ou l’athlète en difficulté et désemparé que l’Individuel d’hier. Viennent ensuite Wierer, Comola et Sanfilippo. L’objectif, au vu du peloton de départ, avec certaines nations leaders alignées en deuxième ou troisième lignes, pourrait être la confirmation d’un placement proche, voire à l’intérieur du top 5.

Qui il Live Timing IBU!

Qui la liste de départ !

La semaine dernière à Ruhpolding, la France s’est imposée devant la Suède « B » et la Russie. Les transalpines affichent deux victoires et trois podiums de la saison en autant de courses et visent un nouveau succès, même si elles devront se passer d’Anais Chevalier et Julia Simon. La Suède a une formation fortement réorganisée et ne devrait pas avoir la moindre chance de monter sur le podium, tout comme l’Allemagne. Attention plutôt à la Russie, qui retrouve Kristina Reztsova, à la Biélorussie et surtout à la Norvège, qui par rapport à l’étape allemande disposera du trio Tandrevold, Eckhoff et Lien, alors qu’il n’y aura pas de Roeiseland.

Albain Forestier

"Nerd passionné d'alcool. Entrepreneur d'une humilité exaspérante. Spécialiste des médias sociaux. Organisateur primé. Amoureux général de Twitter. Spécialiste de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.