Marc Hirschi vainqueur du classement général après la dernière étape du Tour de Hongrie est neutralisé : « Les coureurs partent encore »

©Twitter Tour de Hongrie

La cinquième et dernière étape du Tour de Hongrie sera neutralisée. En raison du mauvais temps, l’organisation ne pense pas qu’il soit sécuritaire de courir. Après concertation avec les équipes, il a donc été décidé « au vu des conditions météo et de la chaussée glissante qui en résulte » de neutraliser l’étape dans la capitale Budapest. Marc Hirschi est déclaré grand vainqueur.

Cependant, le peloton en neutralisation effectuera huit tours locaux à 12 heures pour les fans qui se seront présentés. Le classement général reste le même que samedi. Marc Hirschi (UAE Team Emirates) remporte donc la 44e édition du Tour de Hongrie. Sylvain Moniquet (Lotto Dstny) termine cinquième et premier Belge.

« La neutralisation est la bonne décision »

« Compte tenu des mauvaises conditions météo à Budapest, il est logique que l’ultime étape soit neutralisée. Cela a été fait en concertation avec les coureurs, les directeurs sportifs, l’UCI et les organisateurs. C’est glissant ici. Le risque de chute est trop grand », rapporte Kris Wouters, directeur sportif d’Alpecin-Deceuncinck.

Celui-ci contient du contenu intégré d’un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n’avez pas donné l’autorisation pour cela.

« Par respect pour les organisateurs, les coureurs seront sur la route aujourd’hui. Que ce soit en groupe sans qu’un résultat ne soit dressé. Appelez ça un défilé. Espérons que tout se passera comme prévu », souligne Wouters.

« Cependant, nous attendions avec impatience cette étape finale. Nous voulions surpasser Jakub Mareczko dans le sprint du peloton, qui arrivait de toute façon. Ce n’est plus le cas avec cette neutralisation. Nous nous sommes montrés dans ce Tour de Hongrie. Dries De Bondt a coloré le match hier avec Yves Lampaert et Jasper De Buyst. C’est dommage que nous ne puissions pas terminer cette dernière étape, nous sommes venus ici pour courir à fond, mais je comprends parfaitement que ce n’est pas possible dans les conditions météorologiques actuelles. Le risque que certains coureurs heurtent l’asphalte est trop grand et cela ne peut pas être fait.

Celui-ci contient du contenu intégré d’un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n’avez pas donné l’autorisation pour cela.

Albain Forestier

"Nerd passionné d'alcool. Entrepreneur d'une humilité exaspérante. Spécialiste des médias sociaux. Organisateur primé. Amoureux général de Twitter. Spécialiste de la bière."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *