« On ne peut bien vendre du vin que s’il prend vie »

Après avoir dit au revoir à leur bien-aimé ‘t Vaantje l’année dernière, Ernst-Willem van der Lee et son épouse Jolanda se sont tournés vers leur autre entreprise : l’importateur de vins Galladio World Products. Ernst-Willem : « C’est un passe-temps qui est devenu incontrôlable. »

C’est le père d’Ernst-Willem qui l’a initié au monde de la viticulture. Quand Ernst-Willem était petit, son père l’a conduit en Espagne en voiture, s’arrêtant dans toutes sortes de beaux vignobles français et espagnols en cours de route. « A cette époque, vous pouviez encore goûter une gorgée quand vous étiez enfant. Mais apprécier le goût est venu plus tard !

Les 11 000 premières bouteilles
Il y a 11 ans, quand Ernst-Willem et Jolanda ont repris ‘t Vaantje, ils ont également voulu refondre la carte des vins. Ils se sont rendus chez un ami au Chili, qui leur a également fourni des produits à base de poisson. « Il était aussi très fier de la viticulture de son pays. En dix jours, nous avons visité dix vignobles », raconte Ernst-Willem. « Nous ne pensions pas que la plupart d’entre eux étaient très spéciaux, mais un a attiré notre attention. Il n’était pas encore livré aux Pays-Bas, mais nous voulions récupérer cette importation. » C’est ainsi qu’est né Galladio World Products, avec lequel Ernst-Willem a fait le lien avec son père. «Il avait une société holding Xalladio, du nom de la rue Palladio où se trouvait son comptable. J’ai encore changé la première lettre et je l’ai faite Galladio », rit-il.

Cependant, importer du Chili de nulle part ne s’est pas avéré facile. « Normalement, vous commencez avec une boîte de France ou d’Espagne, mais comme elle venait du Chili, nous avons immédiatement eu une grande partie d’un conteneur avec 11 000 bouteilles », explique Ernst-Willem. Les livraisons passaient par un entrepôt à Anvers, mais Ernst-Willem n’était pas satisfait de la façon dont les choses se déroulaient. « À un moment donné, nous avons dit, faisons cette gestion d’entrepôt. Désormais, nous servions les petits importateurs en Europe et nous avions tout d’un coup toute une branche logistique !

Amoureux du vin
Au fil des années, Galladio World Products a élargi sa gamme. Ernst-Willem a cherché et recherché des vins hors des sentiers battus, issus de petites caves qui rentrent dans la collection, de préférence avec des cépages qui ne sont pas encore disponibles. Comment Ernst-Willem obtient-il ces nouveaux vins ? « Très simple, en fait », dit-il. « Quand on s’assoit sur une terrasse en vacances en Espagne et qu’on boit un bon vin, on le cherche : est-il déjà disponible aux Pays-Bas ? Sinon, nous enverrons effrontément un e-mail ou appellerons la cave pour venir visiter.

Ernst-Willem est rayonnant quand il pense à une telle visite. « Quand on arrive, on fait souvent d’abord connaissance avec toute la famille, car tout le monde est impliqué dans l’entreprise. Puis l’un d’eux, souvent le fils ou la fille, fait le tour de toute l’entreprise, du verger à la cave. L’amour pour leur propre produit en rayonne. Après la visite, nous dégustons le vin lors d’un déjeuner copieux. Si la cave est intéressante, nous essayons d’inclure toute la gamme.

Après un accueil aussi chaleureux, Ernst-Willem doit admettre qu’il ne s’agit plus seulement de vin. « Vos goûts sont toujours influencés : par le plat, le verre dans lequel vous buvez, la compagnie dans laquelle vous vous trouvez. Mais ce n’est pas grave. Vous ne pouvez bien vendre le vin que si vous connaissez les gens et que vous avez la terre entre vos mains. Alors la vie continue. »

Achetez et dégustez
Galladio World Products dispose désormais d’un bureau et d’un entrepôt dans le parc d’activités de Zoutman. Presque toutes les importations peuvent être achetées et dégustées dans le magasin d’alcools et le bar ‘t Reeuwijks Wijnhuis (également propriété d’Ernst-Willem et de sa femme) sur Miereakker. « Nous travaillons désormais avec une équipe au top, 19 caves avec 186 vins de 38 cépages, du Chili, d’Argentine et surtout d’Espagne. Mais le plus important est bien sûr : ils sont tous très savoureux !

Campion Roussel

"Explorateur. Érudit de Twitter. Organisateur dévoué. Junkie extrême d'Internet. Nerd de voyage incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.