Piazza Affari arrache un signe plus, le meilleur d’Europe : Iveco et STM brillent. Vers le bas DiaSorin

MILAN (Finanza.com)

La prudence a dominé l’avant-dernière séance de la semaine pour Piazza Affari qui a toutefois réussi à clôturer juste au-dessus du pair. L’indice Ftse Mib, revenu de +0,65% à la veille de ce qui avait ramené l’indice au sommet de la semaine dernière, a terminé la journée avec +0,47% à 27 844,45 points. Tout cela dans une séance caractérisée par une certaine prudence pour les principales places boursières européennes, avec des marchés qui ont réagi positivement face à l’inflation américaine qui a bondi à +7% en ga, de nouveaux plus hauts à près de 40 ans. Les investisseurs ne perdent cependant pas de vue la sphère de la santé et se tournent également vers la nouvelle saison des résultats qui verra demain les comptes de Citigroup, JP Morgan et Wells Fargo, qui seront parmi les premiers à publier leurs comptes vendredi, en le premier plan.

En regardant les actions individuelles du Ftse Mib, le meilleur de la journée a été Iveco (+ 3,3%), le premier étudiant de première année de 2022 sur la Piazza Affari. L’action Iveco a fait ses débuts le 3 janvier avec un cours d’ouverture de 11,26 euros. La galaxie de la famille Agnelli a été positive avec Stellantis qui a clôturé au-dessus de 19 euros et Cnh Industrial (+2,2%).

Aujourd’hui, STMicroelectronics se distingue également parmi les meilleurs du palmarès milanais (+ 3,1 %). Pour soutenir le titre de la grosse puce italo-française, la nouvelle guidance 2022 du taïwanais TSMC est meilleure que prévu. Dans le détail, TSMC a fourni des prévisions pour le premier trimestre 2022 et pour 2022 supérieures aux attentes. Les revenus du premier trimestre devraient se situer entre 16,6 et 17,2 milliards de dollars, avec un point médian de 7 % supérieur aux attentes (15,8 milliards de dollars). Un côté vient aussi des indications positives du Credit Suisse. Les analystes ont maintenu la recommandation de surperformance sur STM, l’objectif de cours passant de 49,5 à 60 euros.

En bas de l’indice Ftse Mib avec Diasorin qui a perdu plus de 4%, malgré l’annonce du lancement d’une nouvelle version du test Simplexa SARS-CoV-2 Variants Direct, un test à usage exclusif pour la recherche (RUO), qui permet d’identifier les mutations associées au variant Omicron (B.1.1.529). Le test, explique la note, simplifie et accélère le processus de présélection des échantillons positifs à séquencer, maximisant l’efficacité des activités de surveillance de la diffusion des variants considérés comme « variant préoccupant ». Le test direct Simplexa SARS-CoV-2 Variants est un test RUO et n’est donc pas destiné à des fins de diagnostic.

Campion Roussel

"Explorateur. Érudit de Twitter. Organisateur dévoué. Junkie extrême d'Internet. Nerd de voyage incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.