Trois enfants et une femme enceinte parmi les victimes en Manche – Europe

Parmi les au moins 27 migrants qui se sont noyés dans la Manche, il y avait également trois enfants et 7 femmes, dont une enceinte. Cela a été rapporté par le ministre français de l’Intérieur Gerald Darmanin s’adressant à la radio RTL. Au total, 34 personnes se trouvaient à bord du bateau chaviré, selon Paris. Deux ont été secourus et hospitalisés dans un état critique pour hypothermie dans des hôpitaux français : l’un est irakien, l’autre somalien, a encore précisé Darmanin. Malgré de mauvaises conditions météorologiques, deux autres bateaux avec une quarantaine de migrants à bord sont arrivés à Douvres ce matin.

LA FRANCE – Suite au naufrage, la France invite « les ministres de l’Immigration de Belgique, d’Allemagne, des Pays-Bas et de Grande-Bretagne, ainsi que la Commission européenne, à une réunion » dimanche à Calais, comme le rapporte le service de presse du Premier ministre français, Jean Castex, après une réunion interministérielle de crise.

ROYAUME-UNI – Parallèlement, les demandes d’asile au Royaume-Uni ont atteint leur plus haut niveau depuis près de 20 ans, alimentées par l’explosion des traversées migratoires de la Manche, selon ce qui ressort des dernières données publiées par le ministère de l’Intérieur.

PROTESTATIONS – Une petite manifestation a eu lieu hier soir à Calais. Un groupe de personnes s’est réuni pour commémorer les victimes et demander un meilleur traitement pour les migrants. « Combien de morts doit-il encore y avoir ? » Lisez l’une des banderoles brandies par les manifestants. « 30 ans d’annonces, de traitements inhumains et dégradants », était-il écrit sur un autre.

MINUTE DE SILENCE A STRASBOURG – L’assemblée plénière de Le Parlement européen réuni à Strasbourg a observé une minute de silence à la mémoire des migrants noyés dans la Manche. « Aujourd’hui, nous pleurons les victimes mais nous devons aussi agir pour que cela ne se reproduise plus », écrit le président du Parlement européen sur Twitter. David Sassoli.

Les partis de la gauche française – de France Insoumise (LFI) au Parti socialiste (PS) en passant par Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) et le Parti communiste (PCF) – appellent à une meilleure « politique d’accueil » dans la foulée du naufrage qui a causé la mort d’au moins 31 migrants dans la Manche. Interrogé par BFM-TV et RMC, le numéro deux de France Insoumise, Adrien Quatennens, a lancé un appel pour que « la raison et l’humanité soient remises dans le débat » sur l’immigration. Après cette « tragédie absolue », il appelle à « la renégociation des accords du Touquet » qui « prévoient à la France de faire barrière au Royaume-Uni ». « Pour éviter que les migrants ne se retrouvent entre les mains des passants – prévient-il – il nous faut une voie de passage, une voie de migration légale vers le Royaume-Uni ». Mais aussi « un partage de l’effort pour accueillir dignement ».

« Chacun doit être conscient qu’il s’agit d’êtres humains, pas seulement de statistiques » ; dit le secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, interrogé par France Info, se disant effrayé par certains commentaires postés sur les réseaux sociaux après le naufrage. « Nous devons être conscients que nous sommes une seule humanité », a-t-il insisté, demandant à son tour une renégociation des accords du Touquet, ouvrant des « voies légales » à ceux qui veulent rejoindre l’Angleterre. « Cruel besoin d’une politique d’accueil décente », écrit sur Twitter le numéro 1 d’Europe-Ecologie-Lest Verts Julien Bayou, entre Fabien Roussel, candidat du Parti communiste à la présidentielle de 2022, écrit que « la France n’est pas elle-même quand il n’agit pas en faveur de la fraternité et des réponses humaines ».

Louie Roy

"Aspirant défenseur de la télévision. Pionnier de l'alimentation. Amateur de bacon hardcore. Résolveur de problèmes indépendant. Expert en bière. Spécialiste de la culture pop. Nerd Twitter. Webaholic."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.