Un « tueur en série » français devant le tribunal pour le meurtre d’un enfant de 8 ans

Nordahl Lelandais a kidnappé la fillette de 8 ans fin novembre 2017 pendant les heures nocturnes d’un grand mariage au Pont-de-Beauvoisin, près de Chambéry dans les Alpes françaises. La France entière recherchait l’enfant disparu jusqu’à ce que le désormais suspect Lelandais passe aux aveux en février 2018 et mène l’enquête sur la dépouille.

« Reconnaît le meurtre »

Aujourd’hui, au premier jour de son procès, Lelandais a admis avoir tué Maëlys, écrit Le Monde† Il a également présenté ses excuses à la famille de la jeune fille. « Je veux m’excuser. J’ai tué Maëlys, mais je ne voulais pas la tuer. Je vais expliquer les faits à l’audience. »

Lors de cette première journée, plusieurs témoins ont été entendus, dont la mère de Lelandais. L’ancien militaire de 38 ans n’a pas encore été entendu.

portrait peint

Les parents de Maëlys ont emporté avec eux un grand portrait peint de la jeune fille. « Le but est que Maëlys obtienne une place dans cette salle d’audience », a déclaré l’avocat de la mère de l’enfant.

La recherche de Maëlys et son meurtre ont choqué tout le pays. Lelandais a également été lié à de nombreuses autres disparitions dans le pays. Le caporal Arthur Noyer, qui a été battu à mort par Lelandais en avril 2017, a été porté disparu pendant près de cinq mois jusqu’à ce que sa dépouille soit retrouvée.

Des dizaines de personnes ont afflué au palais de justice tôt ce matin dans l’espoir d’assister au procès, mais seules quelques-unes ont pu entrer.

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.