Violations de l’armistice dans l’est de l’Ukraine

Dans l’est de l’Ukraine, la situation ne semble pas se calmer après une nouvelle tentative de cessez-le-feu. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a signalé samedi soir plus de 200 violations dans les régions de Donetsk et Louhansk. L’information est basée sur des observations faites jeudi. Les parties au conflit s’étaient auparavant mises d’accord pour revenir à un cessez-le-feu conclu il y a un an et demi.

L’armée ukrainienne a annoncé samedi matin que la partie adverse avait violé l’accord à cinq reprises la veille. Un soldat a été blessé. Cette information n’a pas pu être vérifiée indépendamment dans un premier temps. Peu avant Noël, l’Allemagne et la France, en tant que médiateurs, ont demandé que le cessez-le-feu soit « pleinement respecté ».

Le conflit dans l’est de l’Ukraine dure depuis 2014. Selon les estimations des Nations Unies, plus de 13 000 personnes y sont mortes jusqu’à présent. Des informations faisant état de prétendus préparatifs russes en vue d’une invasion de l’Ukraine suscitent l’inquiétude internationale depuis des semaines. La Russie avait rejeté cela.

Selon l’agence Interfax, l’armée russe a rapporté samedi que plus de 1 000 soldats avec des chars et des hélicoptères ont organisé une manœuvre près de Voronej, à la frontière avec l’Ukraine.

Benjamin Martin

"Geek des médias sociaux. Défenseur de la bière. Amateur de café. Créateur. Alcoolique. Nerd de la nourriture à vie. Amateur de zombies. Introverti."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.