Voici comment la presse internationale réagit au Grand Chelem de Verstappen

Le champion du monde en titre Max Verstappen a enfin pu montrer sa domination avec la RB18 lors du week-end du Grand Prix à Imola. Non seulement il a décroché la pole position vendredi, mais il a également été le premier à franchir la ligne d’arrivée lors de la course de sprint samedi et il a refait ce tour dimanche.

La saison est donc officiellement lancée pour le champion du monde, qui a souffert de défauts techniques, notamment lors des premiers matchs de l’année. En raison de la performance dominante du Néerlandais et de la performance décevante de Charles Leclerc, l’écart entre les deux s’est désormais réduit à 27 points. S’il n’était pas possible de penser à défendre le titre après le Grand Prix d’Australie, l’ambiance après la course à Imola est très bonne à Verstappen.

« Drame pour Leclerc »

L’Espagnol marque se concentre principalement sur la malchance des deux Espagnols en Formule 1. Fernando Alonso a dû garer son Alpine tôt car il a perdu une partie du ponton et Carlos Sainz a vu sa course se terminer dans les graviers après un accrochage avec Daniel Ricciardo. Le journal explique la performance dominante de Red Bull Racing: « Verstappen et Pérez facilement un Grand Prix dramatique une-deux pour Leclerc. »

Le médium français L’Équipe zoome sur le leader impatient du classement et déclare que le Monégasque en voulait un peu trop. « Une erreur coûteuse de Leclerc », titre lundi le journal. Les compliments sont remis au champion du monde en titre, mais le journal français précise que Leclerc aurait dû être satisfait de la position derrière Sergio Perez.

Rattraper le titre

« La course de rattrapage pour le championnat a commencé ! », ouvre l’Allemand image† Nos voisins de l’Est ont également vu un Verstappen extrêmement dominant qui a fait tout ce qu’il pouvait pour conserver ses chances de titre. Le journal a également commenté la débâcle de Ferrari lors de la course à domicile de l’équipe. « Un coup XXL pour Ferrari », a-t-il noté.

L’Italien La Gazzetta dello Sport a vu la fête pour Ferrari se terminer en larmes. Sous le titre « Un cauchemar pour Ferrari », le journal décrit la course d’Imola comme un drame. Ce qui devait être une véritable fête folklorique, comme nous l’avons vu l’année dernière à Zandvoort, par exemple, s’est avéré être mineur. Cependant, la solide performance de Red Bull est mentionnée. « Verstappen et Pérez sont les patrons à Imola », indiquent les Italiens.

Restez informé tout au long de la saison de F1

Recevez les actualités F1 les plus importantes clairement regroupées dans une newsletter hebdomadaire. Comprend des émissions spéciales et des interviews exclusives.

Perrine Lane

"Passionné de voyages indépendant. Amateur de bacon sympathique. Résolveur de problèmes passionné. Férus du Web. Créateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.