Dévastation d’orage à Barendrecht néerlandais, plus de 250 000 foyers français privés d’électricité à cause de la tempête Aurore | À l’étranger

La tornade a causé d’importants dégâts. Des abris de jardin ont été détruits, des arbres ont été renversés et ont atterri sur des voitures et des trampolines ont été projetés dans les airs. La région de sécurité s’attend à ce que les résidents et les services d’urgence de la région de la Hollande-Méridionale passent une grande partie de cette journée à nettoyer les ravages. L’étendue exacte des dégâts n’est pas encore connue.

Quatre personnes ont été blessées, selon la région de sécurité. L’un d’eux a été transporté à l’hôpital.

Selon les images radar, il s’agissait d’une tornade de très courte durée, rapporte Weerplaza. En une quinzaine de minutes, une forte rotation dans la tempête s’est déclenchée, une tornade s’est formée puis s’est à nouveau dissoute. Peu de temps après que la tornade ait passé Barendrecht, aucun mouvement de rotation n’était visible sur le radar.

Les vents violents qui ont balayé la France dans la nuit de mercredi à jeudi ont laissé plus de 250 000 foyers dans le nord du pays, principalement en Normandie, sans électricité. Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution français, le rapporte à l’agence de presse française AFP.

Quinze départements sont toujours sous code jaune, précise Météo France. De fortes rafales de vent et des chutes d’arbres perturbent également le trafic ferroviaire dans le nord du pays, a rapporté sur Twitter le ministre français des Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Campion Roussel

"Explorateur. Érudit de Twitter. Organisateur dévoué. Junkie extrême d'Internet. Nerd de voyage incurable."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.