Le Royaume-Uni menace de poursuites judiciaires pour un différend sur la pêche avec la France | À l’étranger

Truss a déclaré à Sky News que les Français s’étaient « comportés de manière injuste » et que le Royaume-Uni avait le droit de prendre des mesures et de demander des mesures compensatoires dans le cadre de l’accord sur le Brexit. Elle affirme que la France a fait des « menaces totalement déraisonnables ».

La France exige que le Royaume-Uni autorise davantage de bateaux de pêche français à pêcher dans les eaux britanniques. Si ces demandes ne sont pas approuvées, les bateaux britanniques ne seront plus autorisés à décharger leurs captures dans les ports français à partir du 2 novembre et des contrôles seront introduits sur tous les produits amenés de Grande-Bretagne vers la France.

Les deux pays se disputent depuis longtemps sur les permis de pêche qui ont dû être délivrés en raison du Brexit. Les deux estiment que l’autre ne respecte pas les accords. La France affirme que de nombreux navires français n’ont pas été autorisés à pêcher dans les eaux britanniques, tandis que les Britanniques affirment avoir été très généreux envers les Français.

Les tensions ont encore augmenté la semaine dernière. La France a saisi un bateau de pêche britannique pour avoir prétendument pêché dans les eaux françaises sans permis, ce que les Britanniques nient. Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique Boris Johnson se sont entretenus du conflit ce week-end, alors qu’ils étaient tous les deux à Rome pour le sommet du G20, mais n’ont pas réussi à mettre fin à la querelle. Ils estiment tous deux que l’autre doit prendre l’initiative.

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.