Résultat « décevant » de Macron aux élections législatives françaises

Le résultat est une grande déception pour Macron. « C’est un énorme point négatif, car pendant les cinq prochaines années, il ne pourra pas mener sa politique comme il le souhaite. Il devra négocier avec le Parlement, rechercher des soutiens à gauche et à droite, juste pour obtenir une majorité », a-t-il ajouté. dit le correspondant Frank Renout dans le NOS Radio 1 Journaal. Nupes, le parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, obtient 131 sièges.

Le Rassemblement national d’extrême droite de Marine Le Pen a remporté 89 sièges. Les Républicains conservateurs (LR) ont remporté 61 sièges. Le taux de participation au second tour était de 46,2 %, une fraction inférieure à celle du premier tour. La plupart des bureaux de vote ont fermé à 18 heures. Dans certaines grandes assemblées, ils sont restés ouverts deux heures de plus.

L’âge de la retraite

Les sondages estiment les sièges de la coalition de Macron entre 255 et 305 après le second tour, le Nupes devant remporter entre 140 et 200 sièges.

Macron a remporté 308 sièges aux élections de 2017. Les fugueurs en ont laissé 266 au fil du temps.

Le bloc de gauche dirigé par Jean-Luc Mélenchon a fait campagne pour abaisser l’âge de la retraite de 62 à 60 ans, augmenter le salaire minimum et geler les prix des biens essentiels. Macron veut relever l’âge de la retraite et donner plus à dépenser aux Français en baissant les impôts.

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.