troisième dose inconnue et laissez-passer vert

Emmanuel Macron revient s’adresser aux Français à 20 heures ce soir, alors que les infections à Coronavirus reprennent et inquiètent les autorités françaises: le discours solennel, anticipe ‘Le Figaro’, devrait suivre celui du 12 juillet dernier, lorsque Macron a annoncé l’adoption du Pass Vert pour encourager la vaccination. Puis l’intervention chirurgicale a été suivie d’un bilan des doses de vaccination, en un mois – et au plus fort de l’été – plus de 10 millions de nouveaux vaccinés. Macron espère obtenir la même chose aujourd’hui face à la menace d’une cinquième vague de contaminations : « Le président a toujours fait le choix de faire confiance aux Français. Chacun a un rôle à jouer et chacun le fait depuis des mois maintenant. « , commente ‘Elisée.

La question principale – poursuit le journal français dans ses avant-premières – concerne la troisième dose de vaccin : conditionner ou non l’octroi du Pass Vert à la troisième dose ?. « Nous y réfléchissons », a déclaré vendredi le Premier ministre Jean Castex, promettant une « réponse prochaine ». Autre question sur laquelle une réponse est attendue est de savoir si Macron considère l’épidémie désormais sous contrôle. C’est lui qui a posé cette condition dans le discours du 12 juillet afin de relancer le cours normal des réformes. A commencer par le régime de retraite dont il entend parler ce soir à 20h. « Je ne commencerai pas cette réforme tant que l’épidémie ne sera pas sous contrôle et que la reprise ne sera pas garantie », a-t-il déclaré.

« Il faut savoir vivre avec le virus », explique une personne proche du président, comme pour laisser entendre qu’il y a la possibilité de relancer la réforme avant la fin du mandat. L’image de Macron comme réformateur à la veille de la campagne présidentielle est en jeu. Mais cela ne suffirait pas. « Il y aura des surprises », prévient un interlocuteur du président. Au sujet du travail, par exemple. En vue de la campagne présidentielle, qui après la sensation provoquée par Eric Zemmour, s’apprête désormais à suivre le Congrès des Républicains. Et Macron ne voudra pas les laisser seuls sur scène. C’est aussi l’enjeu de son discours solennel, conclut-il.

Louie Roy

"Aspirant défenseur de la télévision. Pionnier de l'alimentation. Amateur de bacon hardcore. Résolveur de problèmes indépendant. Expert en bière. Spécialiste de la culture pop. Nerd Twitter. Webaholic."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.