Veolia et Waga Energie convertissent le gaz de décharge en biométhane en France

La société française d’élimination Veolia et l’usine de valorisation des gaz de décharge Waga Energy ont mis en service une usine de biométhane en France qui valorise les gaz de décharge d’un site de stockage de déchets non dangereux. Selon Veolia, la centrale est située à Claye-Souilly (région parisienne) et produira 120 GWh de biométhane par an grâce à la technologie Wagabox de Waga Energy. Ce gaz vert est ensuite directement injecté dans le réseau par le gestionnaire du réseau gazier françaisRéseau de Distribution de Gaz France (Grdf)nourris. Théoriquement, cela peut couvrir la consommation annuelle moyenne de 20 000 foyers ou 480 bus biométhane et environ 25 000 tonnes de CO chaque année2 être évité.

La déchetterie de Claye-Souilly en Île-de-France traite et valorise jusqu’à 1,5 million de tonnes de déchets municipaux et industriels chaque année. Il est déjà équipé d’installations de conversion du biogaz produit en chaleur et en électricité. Avec la mise en service de la nouvelle installation de production de biométhane, la production énergétique annuelle totale du site, toutes sources confondues, passera à 238 GWh, soit une augmentation de 40 % par rapport aux approvisionnements énergétiques actuels.

Veolia et Waga Energy collaborent sur un total de quatre projets

Le projet Claye-Souilly est l’un des quatre projets développés dans le cadre du partenariat entre Veolia et Waga Energy en France. Une usine de production est déjà opérationnelle à Saint-Palais (Cher) et deux autres sont en construction au Ham (Manche) et à Chatuzange-le-Goubet (Drôme). Une fois mises en service, ces quatre centrales atteindront une capacité de production de biométhane pouvant atteindre 175 GWh par an et 35 000 tonnes de CO par an d’ici 20242 éviter de.

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.