Le commentaire sévère de Jason Schreier

Petit mais sûr, Ubisoft il sait toujours faire parler les joueurs et les attachés de presse avec ses coups, ses événements et ses déclarations. Pour le meilleur ou pour le pire, le géant français est toujours au centre de l’attention et au cours des dernières heures, il l’a été pour une série de faits qui ne sont pas passés inaperçus.

Ubisoft a décidé de fermer les serveurs Hyper Scape : son battle royale né pour surfer sur la popularité du genre s’est avéré être un gros échec et fermera ses portes le 28 avril 2022. Dans le même temps pourtant, Ubisoft a défendu les NFT à travers les mots de Nicolas Pouard, qui lors d’une interview a souligné à plusieurs reprises le fait que les utilisateurs critiquent une technologie émergente qu’ils ne comprennent pas encore tout à fait. Deux événements différents, qui ont pourtant suscité de nombreuses réactions contradictoires.

Parmi ceux-ci, il n’y avait même pas le commentaire de Jason Schreier, journaliste bien connu de Bloomberg, qui dans un post publié sur Twitter n’était pas tendre envers les stratégies de l’entreprise française : « Ubisoft est vraiment une entreprise bizarre. Dans la même semaine qu’ils annoncent la fermeture des serveurs Hyper Scape, leur tentative ratée de chasser une tendance brûlante, ils défendent leurs plans de vente NFT.« , ironise le journaliste sur les tendances poursuivies par Ubisoft.

La NFT semble progressivement devenir le nouveau focus de la maison de série comme Assassin’s Creed, En être loin e Chiens de garde: est-ce que ce sera la bonne décision ?

Cadice Lyon

"Fanatique des médias sociaux. Accro à la télévision. Évangéliste du Web. Fier érudit au bacon. Ninja du café. Organisateur professionnel."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.